Minceur : commettez-vous ces 6 erreurs ?

1. Vous courez des heures sur un tapis pour perdre du poids.

Au lieu de vous épuiser, passez au HIIT.

Qu’est-ce que c’est ?

Le « High Intensity Interval Training » (Entraînement par intervalles à haute intensité) est un type d’exercice cardiovasculaire qui enchaîne des efforts de faible intensité et des efforts de plus haute intensité.

Sur un tapis de course (ou en extérieur), cela peut être 1 minute de course tranquille et 30 secondes de sprint, enchaînées pendant 10 à 15 minutes par exemple.

Le HIIT est très efficace pour brûler les calories, et ce jusqu’à 24 h après la séance.

20 minutes 2 fois par semaine peuvent suffire à faire la différence.

2. Vous faites des abdos pour maigrir du ventre, et des ciseaux pour affiner vos cuisses.

Vous ne pouvez pas cibler votre amaigrissement.

Pourquoi ?

Contrairement à ce que les magazines veulent vous faire croire, aucun exercice ne peut vous faire brûler de la graisse localisée. En effet les muscles ne sont pas directement alimentés par les graisses stockées à proximité, mais par 

1. les sucres stockés dans le muscle et 

2. ceux qui circulent dans votre sang. Les graisses corporelles ne sont mobilisées qu’en dernier recours, et ce de façon généralisée. En bref : pour maigrir du ventre ou des cuisses, il faut maigrir de partout.

Ce qui ne veut pas dire que les abdos ou les exercices pour les cuisses ne servent à rien. Même sous un coussinet de graisse, un ventre musclé est toujours plus joli qu’un ventre flasque, et des cuisses musclées sont plus belles que des cuisses molles.

3. Vous évitez les haltères de peur de ressembler à Arnold.

Soulevez de la fonte pour vous sculpter une silhouette plus fine.

Comment c’est possible ?

Contrairement à ce que l’ont croit, il est très difficile pour une femme d’acquérir un physique de culturiste. Les femmes que vous voyez sur les podiums de body-building ont passé des années à s’entraîner 6 jours par semaine, avec un régime alimentaire ultra-strict pour obtenir ce résultat. Le corps féminin ne produit tout simplement pas assez de testostérone pour permettre une prise rapide de masse musculaire. Avoir peur de gonfler en soulevant de la fonte 2 fois par semaine, c’est comme refuser d’apprendre à compter de peur de recevoir un Nobel d’économie.

Par contre une pratique régulière de la musculation vous permettra de raffermir votre corps là où vous le souhaitez, et de rééquilibrer votre silhouette si besoin est, de favoriser l’équilibre hormonal et de soutenir votre métabolisme (votre corps brûle plus de calories au repos, y compris pendant votre sommeil).

4. Vous vous forcez à manger le matin.

Le petit déjeuner n’est PAS le repas le plus important de la journée.

Comment je fais ?

Comme vous voulez ! Si vous aimez commencer la journée par un solide repas, ne vous en privez pas. Mais si vous n’arrivez pas à avaler plus qu’un café noir, arrêtez de culpabiliser et de vous forcer, cela ne sert à rien.

Variante : vous vous forcez à faire 5 petits repas par jour « pour entretenir le métabolisme ».

Ça ne sert à rien non plus.

Il est vrai qu’une partie de ce que nous mangeons est utilisée pour la digestion, mais manger plus souvent ne vous fait pas brûler plus d’énergie. Le nombre de calories utilisé pour la digestion dépend du total de calories consommées dans la journée, et pas du nombre de repas. Donc si vous voulez faire 5, 4, 3, 2 ou même in seul repas par 24 h, cela ne change rien. L’important c’est de trouver ce qui correspond le plus à votre rythme d vie et à vos préférences. 5 petits repas, ça peut vite devenir frustrant, et il peut être agréable de faire 2 vrais gros repas à la place. Ce qui compte, c’est le total des aliments consommés dans la journée.

5. Vous évitez les graisses comme la peste.

Mangez gras pour brûler votre gras.

Comment c’est possible ?

Ces 30 dernières années ont vu fleurir les messages anti-gras et les produits allégés. Pourtant le nombre de personnes en surpoids ne cesse d’augmenter. Contradictoire ? Pas vraiment, quand on comprend que les sucres, et notamment les sucres raffinés, sont les vrais responsables de la prise de poids.

Vous voulez perdre quelques kilos ? Arrêtez les produits sucrés, le riz blanc, les pommes de terre et les pâtes. Mangez des avocats, des fruits à coques et des poissons gras. Non seulement ces « bonnes graisses » sont nécessaires à la santé, mais elles vous éviteront les fringales et coups de pompes propices au grignotage. Et si vous voulez en savoir plus, lisez « Métamorphose », j’y explique tout ce qui concerne les sucres et les graisses de notre alimentation.

6. Vous vous fiez à votre pèse-personne.

Oubliez la balance et fiez-vous à votre mètre-ruban.

Mais pourquoi ?

Parce que le pèse-personne ne fait pas la différence entre votre graisse, vos muscles, vos os, l’eau que contient votre corps et qui peut varier de plusieurs kilos d’un jour à l’autre, et le contenu de vos intestins. Non, même les balances à impédancemètre type « Tanita » ne sont pas fiables.

Alors, jetez-moi cette balance (ou réservez-là à la pesée des valises les veilles de vacances) et investissez dans un mètre-ruban pour mesurer votre tour de taille, de hanches, et éventuellement de cuisses et de bras.

Plus facile encore, fiez-vous à vos vêtements.