Comment un journal alimentaire peut vous changer la vie

Vous avez envie de vous débarrasser de quelques kilos ou du méchant coup de barre de 14h? La première étape — incontournable pour un résultat à long terme — est de comprendre quelle alimentation vous convient.

Comme nous l’avons vu la semaine dernière, tout le monde ne réagit pas de la même manière aux aliments. Avez-vous besoin de beaucoup de glucides et peu de graisse, ou le contraire ? Si votre morphologie peut vous donner des indices, le mieux est encore de mener votre propre enquête.

Pour cela, commencez par tenir un journal alimentaire. 

Prenez un carnet, ouvrez un document texte, ou encore mieux, téléchargez ici un modèle de journal alimentaire à imprimer. (2 pages en pdf.)

Quel que soit votre support, notez :

– ce que vous mangez, à quelle heure et en quelle quantité ;

– votre appétit au cours de la journée et la présence d’éventuelles fringales ;

– votre niveau d’énergie au cours de la journée (milieu de matinée, 30 minutes après le déjeuner, milieu d’après-midi, 30 minutes après le dîner) ;

– la qualité et la quantité de votre sommeil.

Tenez ce journal pendant au moins une semaine, puis prenez le temps de l’analyser. Regardez en particulier :

– comment vous réagissez aux produits sucrés et aux féculents (baisse de forme en fin de matinée au début d’après-midi ? Qu’avez-vous mangé juste avant ?)

– votre appétit : quels aliments vous rassasient le plus longtemps ? Souvent les protéines et les bonnes graisses sont les plus satisfaisantes, mais vous devez vérifier si c’est le cas pour vous.

– si vous passez de mauvaises nuits : qu’avez-vous mangé au dîner ?

Essayez de dégager des tendances. Puis modifiez un seul élément dans votre alimentation, et pendant une semaine notez les éventuelles conséquences. Par exemple, supprimez tout produit sucré de votre petit déjeuner (confiture, biscuits, sucre dans le café, etc.) et remplacez-les par des bonnes graisses (beurre cru, noix et amandes). Notez si cela change quelque chose à vos matinées. 

Si vous allez mieux comme ça, gardez cette habitude. Prenez deux semaines pour la consolider, puis voyez si vous devez changer autre chose (par exemple, manger plus de protéines au déjeuner pour éviter d’être affamée dès 15 heures). Appliquez le même processus pour ce nouvel élément. 

Si le changement ne vous apporte pas les résultats espérés (vous avez toujours un coup de fatigue a 11 heures) essayez une autre solution. Vous pouvez par exemple remplacer une tartine par un œuf dur au petit déjeuner.

De cette manière vous allez pouvoir établir votre régime idéal — non pas une période de restriction, mais l’alimentation qui convient à votre corps pour fonctionner au mieux à long terme.

Cliquez ici pour télécharger votre modèle de journal alimentaire.