Comment se réinventer

Changer votre vie une pensée après l'autre

« Se réinventer chaque jour » est devenu une telle banalité que la pub s’en est saisi il y déjà de longues années. C’est pourtant une réalité scientifique.

reinventer.jpg

Nos organes se renouvellent un peu tous les jours: le corps que vous avez aujourd’hui n’est pas tout à fait celui que vous aviez hier, presque plus du tout celui que vous aviez il y a un an, et carrément différent de celui que vous aviez il y a 15 ans.

Si votre corps ressemble toujours à celui de l’année dernière (mais plus trop à celui d’il y a 15 ans…) c’est parce qu’il est en permanence modelé par les décisions que vous prenez, et que vous prenez les mêmes décisions, jour après jour.

Vous pensez probablement que vos gènes vous déterminent, mais la vérité c’est que ce sont vos choix qui déterminent quels gènes sont exprimés et quels gènes sont inhibés dans votre corps. Adopter un mode de vie sain peut activer ou inhiber 500 gènes dans vos cellules. Vous imaginer le pouvoir que cela représente pour votre santé?

Si vous changez aujourd’hui votre façon de vous alimenter, dans 5 petits jours à peine l’intérieur de votre estomac sera transformé.

Si vous vous mettez au sport aujourd’hui, dans 6 mois votre squelette sera plus solide.

Est-ce que cela signifie que le passé ne compte pas?

Oui et non.

Oui, car nous ne sommes pas destinées à rester victimes de notre passé. À chaque seconde nous prenons, de manière consciente ou non, la décision de rester enfermée dans notre passé, de continuer sur le même chemin, ou de partir dans une direction radicalement différente.

Non, car ce qui est fait et fait, et le passé laisse des traces, parfois indélébiles. Mais nous n’avons pas besoin de repartir de zéro pour changer notre corps.

L’organe le plus « vieux » de notre corps est notre cerveau. C’est lui qui porte les plus importantes traces de notre histoire, gravées dans nos « chemin neuronaux ».

Le cerveau est comme une forêt et les chemin les plus fréquentés sont devenus les plus larges, et par conséquent les plus faciles à suivre.

Dans cette forêt, ce ne sont pas les animaux, mais nos pensées, sous forme de petits influx électriques, qui tracent les sentiers. Chaque fois qu’une pensée traverse la forêt de nos neurones, elle y laisse son empreinte.

Si une pensée similaire suit le même chemin, puis une autre et une autre…. le sentier devient au fil du temps une autoroute le long de laquelle les pensées circulent avec une facilité toujours plus grande.

Imaginons que c’est pensées sont du type « de toute façon je n’y arriverai jamais », « tout cela n’est pas pour moi », « autant laisser tomber je suis trop nulle »… Si vous vous répétez cela tous les jours, pendant des mois et des années, vous créez une autoroute vers l’échec.

De temps à autre vous essayez peut-être de vous convaincre de l’inverse. « Après tout, pourquoi pas moi? ». Mais cette pensée est tellement inhabituelle qu’elle doit se faufiler dans un sous-bois hérissé de buissons et d’embûches pour espérer progresser dans votre esprit. Et pendant qu’elle peine à trouver son chemin d’un neurone à l’autre, votre autoroute vers l’échec continue de faciliter la vie aux pensées opposées.

Devinez qui va l’emporter dans votre esprit?

Imaginons maintenant que vous décidiez de remplacer chaque pensée négative par une pensée positive. Vous n’allez peut-être pas y arriver tout le temps. Mais même si vous ne vous y tenez qu’à 80% du temps, les effets vont être spectaculaires sur le paysage de votre cerveau.

Chaque pensée positive va se frayer un chemin un peu plus facilement que la précédentes, et les traces laissée rendront le voyage encore plus facile pour la pensée positive suivante. Très vite un sentier apparaitra. Puis le sentier s’élargira et se transformera en chemin, en allée, et un beau jour en une autoroute le long de laquelle vos pensées positives fileront sans rencontrer de résistance.

Quid de votre autoroute vers l’échec? Envahie d’herbe folles, de buissons et de jeunes arbres, elle ne laissera passer que lentement les quelques pensées négatives qui tenteront encore de l’emprunter. 

En redessinant ainsi le paysage de votre cerveau, vous pouvez changer votre état d’esprit, vos choix, votre vie et votre corps.

Vous pouvez apprendre à résister au stress et à la tentation, à faire les bons choix qui permettront à votre corps d’aller mieux demain, dans un an, dans 15 ans…

Et tout cela commence avec une simple pensée:

Oui, vous pouvez le faire!